عالمية عالمية

Ryan Day dit que les Buckeyes de l'État de l'Ohio “ retournent '' après les protocoles de quarantaine COVID-19

Le graphique de profondeur de l'état de l'Ohio n'aura pas autant de trous pour la demi-finale des éliminatoires de football universitaire de vendredi au Sugar Bowl, mais l'entraîneur Ryan Day a déclaré que cela ne signifie pas que les Buckeyes sont de retour à pleine puissance.

Ohio State était sans plusieurs joueurs clés pour le match de championnat Big Ten le 19 décembre, avec le receveur vedette Chris Olave et le secondeur Baron Browning parmi les 22 inscrits. À l'époque, les protocoles du Big Ten exigeaient que toute personne exposée au COVID-19 passe 21 jours en quarantaine, mais la ligue a réduit cette exigence à la suite de la victoire des Buckeyes sur Northwestern qui a assuré une place en séries éliminatoires.

Le changement de règle signifie qu'Olave et d'autres seront de retour sur le terrain pour le match de vendredi contre les Clemson Tigers, mais Day a déclaré qu'il était impossible de mesurer à quel point ces joueurs seraient prêts pour le match après que la plupart aient passé deux semaines ou plus loin des activités de football.

"La pleine puissance est une cible flottante en ce moment", a déclaré Day jeudi. "Ces gars qui sortent de la quarantaine et de l'isolement, ils ont un protocole pour revenir sur le terrain. Vous ne jouez pas simplement au football après n'avoir rien fait pendant neuf ou dix jours. Tous ces gars qui nous manquaient le mois dernier travaillent. Nous récupérons beaucoup de gars, mais pour dire à 100%, c'est différent. La bonne nouvelle, c'est qu'ils reviennent et se renforcent chaque jour. "

2 Liés

En outre, quart-arrière Justin Fields fait face à une blessure au pouce qu'il a subie lors d'un match pour le titre Big Ten lors de la pire performance de passe de sa carrière. Day et Fields ont tous deux déclaré plus tôt cette semaine que Fields devrait aller bien avant le coup d'envoi, mais aucun n'a précisé la blessure.

L'état de l'Ohio n'est pas encore tout à fait sorti du bois sur les préoccupations relatives au COVID-19. Alors que les protocoles de test de l'ACC signifient que Clemson a déjà testé pour la dernière fois, l'état de l'Ohio a encore deux autres séries de tests PCR à faire, y compris avant le départ de jeudi pour la Nouvelle-Orléans.

"C'est une situation unique que nous n'ayons pas les mêmes protocoles dans le jeu, mais je ne vais pas passer du temps à y penser", a déclaré Day. "J'en ai marre de ça. Tant que les gars jouent le jeu en bonne santé, c'est ce qui compte. Nous aurons une PCR avant de monter dans l'avion et de partir de là. En fin de compte, l'objectif est de avoir un champ propre, nous suivrons donc le protocole qui a été établi. "

La dernière série de tests de Clemson a révélé un test positif pour le coordinateur offensif Tony Elliott, qui n'a pas voyagé avec l'équipe à la Nouvelle-Orléans mercredi.

Avec Elliott absent pour le match de vendredi, l'entraîneur des quarts Brandon Streeter assumera les fonctions d'appels de jeu et travaillera depuis la boîte de l'entraîneur. L'entraîneur Dabo Swinney a déclaré qu'il travaillerait plus directement avec le quart Trevor Lawrence sur le terrain, assumant un rôle similaire à la routine typique du jour de match de Streeter, tandis que l'ancienne star de Clemson C.J. Spiller travaillerait avec les demi-offensifs, généralement le groupe de position d'Elliott.

"Tony va certainement nous manquer", a déclaré Swinney. "Mais nous sommes bien préparés, nous avons un excellent staff et … nous le saurons. Demandez-moi à nouveau après le match."

Swinney a également déclaré que deux joueurs – un boursier et un invité – n'avaient pas fait le voyage en raison des protocoles. Swinney n'a pas nommé les joueurs mais a déclaré qu'un rapport de disponibilité complet serait publié avant le match.

الوسوم
اظهر المزيد

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
إغلاق

أنت تستخدم إضافة Adblock

برجاء دعمنا عن طريق تعطيل إضافة Adblock