عالمية عالمية

Football: l'équipe féminine américaine a dépassé la phase de protestation du débat sur l'hymne

Toute l'équipe américaine, vêtue de ses vestes d'échauffement avec les mots «Black Lives Matter» sur le devant, a représenté l'hymne national avant leur match de la Coupe SheBelieves dimanche après que certains se soient agenouillés lors du match d'ouverture du tournoi jeudi dernier.

Le défenseur américain Crystal Dunn a déclaré qu'aucun vote n'avait été pris pour arrêter le geste à genoux, mais qu'il s'agissait plutôt d'une décision collective d'une équipe prête à passer la phase de protestation.

"Je pense que ceux qui se sont agenouillés collectivement ont eu l'impression que nous étions à genoux pour attirer l'attention sur la brutalité policière et le racisme systémique", a déclaré Dunn.

«Nous avons décidé que pour aller de l'avant, nous ne ressentons plus le besoin de nous agenouiller parce que nous faisons le travail en coulisse. Nous combattons le racisme systémique.

"Nous n'avons jamais senti que nous allions nous agenouiller pour toujours, donc il y aura toujours un moment où nous pensons qu'il est temps de se lever."

L'USWNT est resté debout pour l'hymne national dimanche.

L'acte de s'agenouiller pendant l'hymne national avait pratiquement disparu du sport, mais il est revenu l'année dernière après la mort de George Floyd à Minneapolis en mai dernier lorsqu'un policier blanc s'est agenouillé sur son cou pendant près de neuf minutes. Sa mort a déclenché des manifestations à travers les États-Unis pour la brutalité policière.

En juin dernier, le conseil d'administration de l'US Soccer a voté pour abroger une politique exigeant que les joueurs se présentent pour l'hymne national, une règle mise en place après que Megan Rapinoe se soit agenouillée pour soutenir Colin Kaepernick, qui a popularisé le geste en jouant pour les 49ers de San Francisco de la NFL. .

Dunn, qui est l'un des sept joueurs noirs ou biraciaux de la liste actuelle de 23 joueurs de l'équipe américaine, a déclaré qu'elle estimait que l'équipe était prête à aller de l'avant compte tenu de ses efforts en dehors du terrain pour lutter contre le racisme systémique.

"Même si nous choisissons de rester debout, cela ne signifie pas que les conversations disparaissent ou qu'elles s'arrêtent", a déclaré Dunn.

"Tout cela pour dire que nous sommes maintenant, je pense, prêts à passer la phase de protestation et à passer réellement à la mise en œuvre de tous les discours."

Les États-Unis ont battu le Canada et le Brésil lors de leurs deux premiers matchs de la Coupe SheBelieves et ont terminé le tournoi à la ronde à quatre équipes mercredi par un affrontement contre l'Argentine sans victoire.

الوسوم
اظهر المزيد

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
إغلاق

أنت تستخدم إضافة Adblock

برجاء دعمنا عن طريق تعطيل إضافة Adblock