عالمية عالمية

John Terry envoie un message à Thiago Silva après la défaite de Chelsea face à Aston Villa

John Terry a regardé Aston Villa battre Chelsea le dernier jour de la saison (Getty)

John Terry a salué Thiago Silva après la défaite de Chelsea face à Aston Villa lors de la dernière journée de la saison de Premier League.

L’équipe de Thomas Tuchel a été battue 2-1 à Villa Park dimanche, mais a réussi à se classer parmi les quatre premières après la défaite 4-2 de Leicester City à domicile contre Tottenham.

Terry était dans la pirogue de Villa contre son ancien club alors que les buts de Bertrand Traoré et Anwar El Ghazi ont scellé la victoire contre Chelsea.

Après le coup de sifflet final, Silva a remis son maillot à Terry et l'ancien capitaine de Chelsea a rendu hommage au geste du Brésilien sur Instagram.

Lundi, Terry a posté une photo de la chemise de Silva avec la légende: «Quel joueur est cet homme. Ravi de te voir mec. Légende'

Silva, quant à lui, a adressé un message aux supporters de Chelsea après leur entrée dans le top quatre: “ Malgré la défaite, nous avons pu atteindre nos objectifs et nous retrouver dans les quatre premiers. Il est maintenant temps de récupérer car nous avons hâte de jouer le match le plus important de la saison. Gratitude envers notre Seigneur, Dieu. Nous restons concentrés, forts et fidèles. »

John Terry a reçu le maillot de Thiago Silva après la défaite de Chelsea (Instagram)

Terry, quant à lui, a clairement indiqué qu'il souhaitait gérer Chelsea à l'avenir.

«Mon ambition est très, très claire», a déclaré Terry dans une interview avec Les temps.

«Il y a un objectif final pour moi et c’est la gestion du Chelsea Football Club. Mon équipe va gagner – je l'espère – très honnête, très organisée, très bien entraînée, très bien préparée et avec quatre arrières.

Suite: Chelsea FC

«Je regarde Lamps (Frank Lampard) et Stevie (Gerrard) et le succès qu’ils ont tous les deux eu. Lampes à sa première saison à Chelsea, et ce que Stevie a fait aux Rangers est incroyable. Je n’étais probablement pas prêt à me lancer dans le coaching à ce moment-là. Je suis maintenant. Mais je ne vais pas me lancer dans quoi que ce soit. J'ai refusé deux emplois depuis que je suis ici.

«Des clubs de taille décente. Mais il me faudra quelque chose de spécial pour partir d’ici. Il me reste un an à Villa. Je suis dans une position privilégiée car je ne suis pas pressé. Je veux être n ° 1 mais j'y arriverai à un moment donné. »

Pour plus d'histoires comme celle-ci, consultez notre page sur le sport.

Suivez Metro Sport sur nos réseaux sociaux, sur Facebook, Twitter et Instagram.



الوسوم
اظهر المزيد

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
إغلاق

أنت تستخدم إضافة Adblock

برجاء دعمنا عن طريق تعطيل إضافة Adblock