عالمية عالمية

Angleterre Euro 2020 : Tyrone Mings veut embrasser les « arts sombres » pour gagner des euros cet été | Football | sport

Tyrone Mings pense que l'Angleterre doit mieux maîtriser les "arts obscurs" si elle veut approfondir le tournoi cet été. Le défenseur d'Aston Villa, âgé de 28 ans, savoure une réputation sans fioritures qui appartient à une version plus ancienne du jeu.

Mais même avec VAR, il insiste sur le fait qu'il existe des moyens modernes de prendre le dessus dans les matchs en pliant les jeux que les rivaux de l'Angleterre sont plus qu'heureux d'utiliser contre nous.

«Être streetwise est une énorme partie du jeu», a-t-il déclaré. « Vous regardez les autres nations et elles sont des maîtres dans la magie noire – elles restent au sol plus longtemps que nécessaire, retardant les redémarrages. »

Le manager Gareth Southgate a déjà appelé à la discipline de ses joueurs pour éviter les coups francs dangereux et les suspensions troublantes.

Mais Mings a expliqué que quelques actes subtils ne visent pas seulement à donner un avantage à votre propre équipe, mais aussi à perturber vos adversaires à des degrés qui peuvent être critiques.

"Être streetwise est aussi parfois ce qui vous fait dépasser parce que cela met fin à l'opposition et brise leur flux et leur rythme", a-t-il déclaré.

Il était difficile de savoir s'il fallait être consterné par le manque d'intégrité ou impressionné par l'attitude du gagnant à tout prix. En ce qui concerne Mings, l'important est que l'attaquant ait juste un peu peur la prochaine fois.

Un journaliste courageux avait eu la témérité de l'interroger sur le coup de coude de Sasa Kalajdzic dans les premiers instants de la finale amicale contre la Roumanie à Riverside – un affrontement qui a échappé à l'attention de l'arbitre mais a été repris par les rediffusions télévisées.

"Si ça avait été dans l'Euro, il y aurait eu du VAR et ça aurait été rouge", a persisté le journaliste.

"Ouais, mais ce n'était pas le cas, n'est-ce pas", a répondu Mings avec un regard pointu. «Nous pouvons donc revenir sur de nombreuses occasions différentes dans ma carrière et vous pouvez dire que s'il y avait VAR dans ce match, j'aurais été expulsé.

«Mais ai-je eu de la chance, non, car je savais qu'il n'y avait pas de VAR. Comme tu dis, s'il y avait eu VAR, j'aurais absolument donné un penalty.

«En tant que défenseur, je l'ai fait plusieurs fois dans ma carrière. Lorsqu'un centre est sur le point d'entrer, bloquez l'attaquant. Ce n'est pas contre les règles. Mais celui-là était probablement trop agressif.

« Absolument, si vous donnez ce genre d'occasions à de meilleures équipes, nous serions punis et nous n'aurions peut-être pas autant de chances d'aller marquer plus de buts », a-t-il admis.

«Nous sommes conscients que nous devons être meilleurs et limiter le nombre d'occasions que nous concédons, car des joueurs de classe mondiale les saisiront certainement.

« Il y a tellement de défis à ce stade de l'année, mais je pense que nous avons été suffisamment fluides et dynamiques pour les surmonter jusqu'à présent.

« Il ne semble pas que nous ayons manqué de joueurs, nous avons évidemment eu un entraînement de groupe prolongé, et l'entraînement a été bon, l'intensité a été élevée.

"Maintenant, vous arrivez à quatre, cinq jours avant le début du tournoi et tout le monde est à juste titre prêt à partir."

الوسوم
اظهر المزيد

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
إغلاق

أنت تستخدم إضافة Adblock

برجاء دعمنا عن طريق تعطيل إضافة Adblock